Chronique d’un combatant (2016)

L’asphyxie (du grec ancien α ̓ σ φ υ ξ ι ́ α, asphyxia : arrêt du pouls) est un terme médical signifiant l’arrêt plus ou moins long de la circulation d’oxygène dans le corps.

J’ai longtemps hésité avant d’écrire cet article, entre les épreuves traversées, les moments d’espoir et de doutes, mais je me dis que je ne suis pas le seul, et je vais m’en sortir et si cela peut servir à d’autres qui n’ont ni la force d’écrire, ni de prendre la parole.

Historique : Ecopark (activité de vente à distance de produits d’économies d’énegie crée en 2011).

Décembre 2013 : Souscription de deux prêts bancaires (avec caution personnelle)

En 2014–2015, l’activité e-commerce (Ecopark) connait de sérieuses difficultés;

Pour résumer : Baisse de chiffre d’affaire, probléme de rentabilité, Lettres recommandées, Huissiers, procès, Rupture conventionnelle avec ma salariée, départ de l’intérimaire, fin des contrats des deux stagiaires, départ des locaux bureaux et logistiques, fournisseurs méfiant vis à vis des délais de paiements, blocage de la carte bancaire, caution personnelle sur des dettes bancaires

Et aujourd’hui je suis tout de même toujours là,

Alors pourquoi ?

Une seule chose m’a permis de m’en sortir

Et je vais vous livrer ce secret :

La croyance intime que j’allais m’en sortir et retourner cette situation

La situation est restée malgré tout tendue, les banques n’ont pas hésité à enfoncer encore plus la situation, en bloquant les cartes, les prélèvements, et facturant des frais qui dépasse l’entendement, et dans le même temps en refusant de moduler les prêts restants.

Même en voyant bien que la situation était critique et que ces prêts étaient comme un boulet à rembourser pour l’activité et moi même.

Mes deux conseilliers autant humains soit t’ils n’ont pas le poids face à leur direction et à cette machine bancaire qui vous broie.

Merci Crédit agricole et Banque populaire

Merci à vous de ne pas prendre en compte la situation humaine des vos clients

Merci à vous d’être devant vos écrans à ne regarder que vos chiffres.

Je me permets de partager avec vous un email que j’ai envoyé une de mes banques (Crédit agricole) en Juillet dernier :

Précision :

La banque populaire, elle a fait la sourde oreille, en refusant toute modulation de prêt malgré plusieurs demandes.

Le crédit agricole a dans le même temps bien accompagné sur de longues périodes et plombé la situation sur une seule décision en juillet voici mon mail de réponse de l’époque :

“Bonjour
 J’aurai bien aimé vous avoir avant vos congés. Nous n’avons pas réussi à nous joindre d’un côté comme de l’autre. Cela devait peut être se passer ainsi.

Mon objectif personnel est d’avoir une vie équilibrée, tellement ma fille qui vient d’avoir 4 ans me comble de bonheur. Mais sans ressources financière c’est compliqué.

C’est pourquoi j’ai travaillé sans relâche cette année pour redresser la situation.

60 heures de travail semaine avec beaucoup de soirées et week-end. Une vie personnelle évidement sacrifiée pour parvenir à vous régler ces dettes.

Le bilan va bientôt sortir. La situation est bien plus enviable. Prés de 25ke de dettes bancaires et fournisseur ont été remboursés.
 L’activité totalement restructurée : locaux, coût marketing, salarié.

Il ne reste plus que les dettes bancaires, et les achats et la logistique. Les dépenses correspondent donc au strict nécessaire.

Les 3 derniers mois ont même été très profitables. Cependant cela ne se voit pas forcément en trésorerie puisque des partenaires ou fournisseurs ont été réglés entre temps.

Le fait de bloquer notre carte bleue, nous a empêchés de réaliser nos achats et nos expéditions. Gênant pour une activité de distribution (achat/revente)

Pour moi qui avez été bien accompagné et suivi dans les 12 derniers mois dans des situations bien plus difficiles. 
 Je l’ai mal ressenti, comme si on me lâché seul au milieu du guet ou d’un champ de bataille quand la bataille n’est pas terminée.

La mise à zéro de la carte bancaire à eu des conséquences grave pour la structure.

Perte définitive d’apporteur d’affaire environ 30/35% du chiffres affaires. Et hier, la perte d’un 2 ème qui représente plus de 50% du chiffre.

La situation qui était bonne il y a encore 20 jours est devenue critique aujourd’hui.

Avec 85% de chiffre perdus. Nous ne pouvons retrouver une situation saine à court terme. Et à moyen terme nous perdons la quasi totalité de notre capacité de remboursement.

Merci de votre retour sur les possibilités de solution.

Sans possibilité de régler nos achats, c’est notre activité que nous ne pouvons réaliser. Et donc potentiellement des situations plus graves qui se profilent.

Derrière les chiffres dont c’est votre métier il y a aussi des hommes et des femmes qui se battent au quotidien. Il y a aussi le bon sens, vous en avez d’ailleurs fait votre slogan…

Je ne vous en veux pas à vous personnellement, je n’en veux à personne au fond. Je comprends votre métier de maîtrise du risque.

Mais dans notre objectif commun qui est le remboursement de la dette. Cela nous fait échouer conjointement dans ce cas ci si l’entreprise est en difficulté.

Bref je vais me battre comme je l’ai toujours fait peut importe les contraintes. J’ai choisi d’être entrepreneur pour le meilleur et pour le pire.
 Je n’ai jamais rien lâché et ma volonté a toujours pour le moment dépassé les contraintes rencontrées.

Mes objectifs personnel et professionnel seront atteints.

Bonnes vacances à tous.

Bien cordialement
 Cédric , entrepreneur”

Edit Décembre 2016 : les deux banques ont à ce jour refusé mes demandes et non pas donner suite aux les demandes de modulations de prêt. Les vacances sont arrivées.

Edit Mars 2017 : Les deux banques ont acceptés deux modulations de prêts. (Pause de 6 mois pour la banque populaire, aprés 2 mois épiques pour recevoir l’avenant de contrat et le Crédit agricole avec lequel la situation s’est débloquer suite à un rdv avec le responsable du secteur.

Merci aux partenaires qui ont gardés la confiance ils sont rares et se reconnaîtront !

Merci aux proches et aux personnes inspirantes qui m’ont permis de m’en sortir !

Et Garder le sourire !

Et la foi en vous !

P.S : Cet article concerne l’activité E-commerce d’Ecopark et non d’Ecoclicot.

Malgré les difficultés réelles de la structure Ecopark, j’ai tenu à relancé une nouvelle structure en janvier 2016 : Ecoclicot.

Ma foi en moi, dans l’entrepreneuriat, dans le fait de trouver le bon modèle économique ont été plus fort.

Et c’est bien entouré en 2016 que j’ai pu lancer une nouvelle aventure avec un associé, bien entouré par les réseaux bordelais d’entrepreneurs, par les structures d’accompagnement, par des mentors, sélectionné en avril 2016 par Eticoop (Crédit agricole) parmi les 10 projets bordelais porteur de sens 2016, puis sélectionné en juillet 2016 parmi les 50 entrepreneurs français a faire le tour de france Ticket for chance pour des projets ayant un impact sociétal positif pour l’avenir de notre pays !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *